Le paillis ou mulching c’est quoi ?

Le paillis ou mulching (en anglais) qu’est-ce que c’est ?

Le paillis est une couverture placée autour des plantes (ou couvrant le sol au lieu de plantes), principalement pour empêcher la croissance des mauvaises herbes. Mais, qu’il soit placé autour des plantes ou étalé sur un sol nu, un paillis de jardin offre des avantages qui vont au-delà du contrôle des mauvaises herbes, comme vous le verrez ci-dessous.

Types de paillis

Tout matériau couvrant le sol et offrant l’un des avantages abordés dans cet article peut être considéré comme une sorte de paillis, techniquement. Mais, en réalité, lorsque les gens emploient le terme «paillis», ils ont normalement à l’esprit certains matériaux largement répandus, notamment :

  • Paillis ou mulchingFeuilles déchiquetées.
  • Tontes de gazon.
  • Coques de cacao.
  • Paille.
  • Foins.
  • Aiguilles de pin.
  • Pierre.
  • Écorce.
  • Les copeaux de bois.
  • Sciure.
  • coquillages écrasés (populaires dans les régions côtières).

La plupart de ces matériaux se décomposeront au fil du temps, aidant à la nutrition du sol. Lorsqu’ils se décomposent, ils ajoutent de la matière organique et des nutriments au sol. Pour cette raison, on peut dire qu’ils servent finalement d’ amendements du sol.

Ils sont parfois appelés paillis « organiques ». La pierre est l’exception. Les coquillages vont se dégrader au fil du temps, mais seulement après beaucoup de temps, et seulement si vous marchez beaucoup sur eux. Mais la pierre et les coquillages sont naturels et parfois utilisés comme paillis, c’est pourquoi ils sont inclus dans la liste ci-dessus. Soyez prudent, cependant, en choisissant d’utiliser la pierre comme un paillis. Assurez-vous que vous voulez vraiment qu’il couvre le sol dans la zone que vous avez choisie pour cela. Parce que, une fois en place, il est très difficile de se débarrasser de la pierre par la suite. Si vous changez d’avis plus tard et que vous essayez de l’enlever, vous devrez « pêcher » un tas de petites pierres dans le sol. Rappelez-vous  aussi que la pierre ne se dégrade pas dans le sol, comme le fait un paillis d’écorce, par exemple.

Le paillis de coque de cacao est l’un de ces produits populaires depuis quelques années, qui tombe en disgrâce, puis fait son retour, pour retomber en disgrâce. Ce tour de montagnes russes est dû à des préoccupations au sujet de sa toxicité pour les chiens (et, potentiellement, pour d’autres animaux de compagnie). Au début du siècle, on a beaucoup parlé de ce danger. Puis, pendant un moment, il est devenu courant de dire que la peur du poison était un «mythe». Mais les prétendus mythe-busters ne prétendaient pas que les coques de cacao étaient sans danger. Ils prétendaient seulement que les chiens les mangeaient rarement… Les jardiniers commencent donc à revoir la question des poisons.
Que devriez- vous faire ? Utiliser le bon sens ! Si vous avez des animaux de compagnie et que vous avez peur qu’ils ingèrent du paillis de coque de cacao et risquent de tomber malade, n’utilisez pas de coques de cacao. Il y a beaucoup d’autres paillis à choisir.

Le paillis d’aiguilles de pin est parfois appelé «paille de pin». Beaucoup de jardiniers ayant des pins dans leurs jardins ratissent les aiguilles de pin qui tombent de ces arbres et les utilisent comme paillis. Longtemps pensé pour ajouter de l’acide au sol et abaisser le pH du sol , de nombreux experts disent ne plus s’inquiéter à ce sujet.

Le paillis ou mulching d’herbe tondue est le plus simple à réaliser puisqu’il suffit de simplement laisser la tonte sur le gazon ou de la ratisser pour l’utiliser sur les plantations que l’on souhaite. Pour rendre le paillis plus fin il existe des tondeuses adaptées, guère plus onéreuses que les modèles classiques ou des accessoires qu’il est possible de rajouter à une tondeuse existante qui permettront d’affiner les brins coupés.

La paille et le foin donnent au jardin un aspect et un toucher merveilleux et doux. Ils attrapent et retiennent également les gouttes de pluie pendant une tempête de pluie, ce qui réduit les éclaboussures. Lorsque les gouttes de pluie tombent sur le sol nu, elles poussent le sol, ce qui salit les feuilles inférieures de vos plantes. Non seulement c’est disgracieux, mais cette éclaboussure peut apporter des maladies du sol à vos plantes. Une couche de paille ou de foin empêche que cela se produise. Certains de ces matériaux sont plutôt utilisés pour le paillage dans les zones où on ne les verra pas. C’est parce qu’ils ne sont pas considérés comme très attractifs. Les feuilles déchiquetées, les tontes de gazon, les copeaux de bois et la sciure entrent dans cette catégorie. Mais les copeaux de bois, en particulier, sont très utiles surtout dans les zones boisées.

Avantages de l’utilisation du paillis ou mulching

En plus de réduire la croissance des mauvaises herbes, l’utilisation du paillis peut aider votre jardin de plusieurs façons, notamment en:

  • Réduisant la perte d’eau dans le sol.
  • Contrôlant l’érosion.
  • Régulant de la température du sol (maintien plus frais en été, plus chaud en hiver).
  • Enrichissant le sol (dans le cas des paillis organiques, comme les feuilles déchiquetées).
  • Apportant des vers bénéfiques au jardin.

Pour tirer le meilleur parti des avantages offerts par le paillis, assurez-vous de le faire correctement. Par exemple, n’utilisez ni une couche trop épaisse, ni une couche trop mince. Une couche de 7 à 8 centimètres d’un paillis organique est généralement la bonne quantité à utiliser autour des plantes. Aussi, gardez le paillis à au moins 3 cm de la base d’une plante vivace et à environ 30 centimètres du tronc d’un arbre. Le paillis qui entre en contact direct avec la base ou le tronc d’une plante pose des problèmes tels que la pourriture et attire les insectes nuisibles.

Ad Blocker Detétecté

Notre site Web se rémunère en affichant des publicités en ligne à nos visiteurs. Merci de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité.

Refresh